Thursday, October 27, 2011

DE L'ABONDANCE DU COEUR

Quand j'étais enfant, ma mère me lavait la bouche avec du savon chaque fois que je disais quelque chose de grossier. Mais ce n'était pas ma bouche qui avait besoin d'être lavée, c'était mon cœur! En fait, la langue dit seulement ce qui se trouve sur notre cœur. C'est ce qu'exprime notre Seigneur Jésus Christ lorsqu'il dit que des paroles lâches, mauvaises, négligentes proviennent d'un cœur souillé.

En tant que croyant, nous ne prenons pas assez au sérieux ce que dit notre Seigneur concernant l'apprivoisement de nos langues. C'est pourtant une question capitale! Non seulement ma langue négligente discrédite toute ma spiritualité, mais elle me met également face au fait que mon cœur est souillé.

Si je colporte des rumeurs, si je racontes des histoires douteuses, si je dénigre d'autres personnes, élève ma voix et crie après les membres de ma famille, je dois me demander : “Quelle chose sale et dégoutante demeure encore en moi pour que je sois capable de parler de cette façon?”

Je dois examiner mon cœur et me demander : “D'où cela provient-il? Il doit y avoir quelque chose qui n'est pas réglée ou je ne dirais pas de telles choses. Pourquoi est-ce que je continue à colporter des ragots ? Pourquoi est-ce que je prononce des mots si négligents ? Quelles places fortes non sanctifiées ont encore une telle emprise sur mon cœur ?”

Jésus attribuait beaucoup d'importance à ce sujet : “Races de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, méchants comme vous l'êtes ? Car c'est de l'abondance du cœur que la bouche parle. L'homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor, et l'homme méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor.”(Matthieu 12:34-35) Jésus dit en fait : “si tu est négligent dans ce que tu dis, te querellant, te plaignant, murmurant, commérant, alors tu as un sérieux problème au niveau de ton cœur ! Ton cœur n'est pas entier pour Dieu, et le problème est ancré profondément. Il y a en toi un mauvais trésor, caché de la même manière que le poison dans les joues des serpents. Si tu dégages un poison mortel, c'est que le sac le contenant n'a pas été vidé!”

A chaque fois que je permets à quelque chose d'impur de sortir de mes lèvres, je dois m'arrêter et dire au Seigneur : “Maître, il doit encore y avoir une racine de jalousie, d'envie ou de convoitise dans mon cœur. Creuse profondément à l'intérieur de mon cœur et retire toutes les racines d'amertume, d’orgueil ou quoi que soit d'autre !” Dieu veut arriver jusqu'à ce mal ancré dans ton cœur, cette réserve de poison cachée au plus profond de toi! Il veut enlever ces racines et te guérir entièrement.